Archives du mot-clé femme

Ksour cardigan pour les femmes

Après le modèle pour filles, c’est aujourd’hui celui en taille adulte, donc pour femmes, qui est publié :

Je vous raconte l’histoire de la création de ce modèle. Un jour que je portais mon pull Ksour, je me suis dis que j’aimerais bien me le refaire en bleu, un bleu foncé. Et je me suis aussi dit que ce serait sympa en version gilet.

Peu après, lors d’une vente de (Vi)laines, il y avait des Tordues DK en coloris « Chasser les ombres de la nuit ». J’ai sauté dessus et j’ai bien fait, car c’était exactement le coloris que j’avais en tête pour mon gilet.

En fait, la version femmes a été créée avant la version filles. Cette dernière est cependant sortie avant, car les testeuses de la version enfant ont été plus rapides que celles de la version adulte – c’est normal, on tricote plus vite un gilet en 6 ans qu’en XL, non ?

Bref, pour la version femmes, comme pour la version filles, j’ai donc utilisé de la Tordues DK de (Vi)laines, une laine que j’aime toujours autant et en plus dans une couleur sublime…

Pour réaliser le gilet en tailles XS (S/M/L/XL/2XL), il vous faudra 900 (950/1000/1050/1100/1150) mètres de laine.

Vous aurez aussi besoin de 7 boutons de 15 mm, d’aiguilles de 3.5 et 4 mm et de 6 anneaux marqueurs.

Depuis que je l’ai tricoté, je l’ai beaucoup porté, notamment pendant ces mois d’avril et de mai qui n’ont pas été très chauds… Et vraiment, c’est mon nouveau gilet préféré.

Je vous offre 20% de réduction sur ce modèle jusqu’au 10 juin, à retrouver dans ma boutique Ravelry :

Deux jupes pour le prix d’une !

La première fois que je suis tombée sur ce modèle, je l’ai trouvé trop simple.

Et puis, à force de voir toutes ces longues jupes un peu partout, qui semblaient si légères et si faciles à vivre, j’ai eu envie d’en avoir une moi aussi et je me suis souvenue de ce patron: la jupe Cassatt de « Les patronnes ».

(je reconnais qu’elle est froissée en bas, mais c’est parce que je l’ai déjà portée et elle est hyper agréable !!!)

Ce modèle est donc tout à fait basique, mais il correspond à ce que je voulais : une jupe longue et fluide pour l’été.

Autres avantages: le patron est gratuit et très rapide à faire. J’ai mis moins d’une heure pour me coudre cette jupe. J’en ai eu envie, je l’ai cousue le soir et le lendemain, je pouvais la porter !

Je l’ai faite en taille 38. Comme je ne suis pas très grande, je l’ai faite un peu plus courte : 80 cm au lieu de 84 pour ma taille. J’ai ajouté un ruban de petits pompons dans le bas pour accentuer le côté oriental et exotique du tissu.

Et ce tissu, justement, je ne me souviens plus d’où il vient, car il y a un moment que je l’ai acheté. Il me plaît beaucoup, mais je ne me voyais finalement pas faire un haut avec, car j’avais peur que cela fasse trop enfantin. En revanche, en longue jupe, je trouve qu’il rend très bien. Il est gai et coloré et tout à fait estival. Et autre avantage de ce modèle : il ne faut pas beaucoup de tissu, 1 mètre en 140 de large suffit amplement.

Comme il me restait du tissu et que la miss avait flashé dessus quand elle l’avait vu (et je la comprends !), je lui ai aussi fait une jupe. Même tissu, même ruban de pompons, mais autre modèle de jupe (modèle perso en fait) pour avoir une jupe à volants et qui tourne…

Et voilà, chacune sa jupe !

Azrak

Mon nouveau modèle de gilet pour femme, Azrak, vient de sortir !

Il s’agit dont d’un gilet pour femme, disponible de la taille XS à la taille XXL.

Il se tricote de haut en bas, avec des emmanchures raglan et est sans couture.

Je l’ai tricoté en Précieuse DK de (Vi)laines, dans le coloris « Plumer le geai », une couleur superbe, d’un bleu intense et lumineux. D’où le nom que j’ai donné à ce modèle : « azrak » veut dire bleu en arabe. C’est la même racine que le mot « azur ».

Pour le tricoter, il vous faudra 650 (700/750/800/900/1000) mètres de laine DK. J’ai utilisé 4 écheveaux de Précieuse DK pour la taille S, mais comme Marion est généreuse, cela fait plus que le métrage indiqué, donc j’ai donné le métrage réellement consommé pour que vous puissiez aussi le tricoter dans une autre laine.

Il ressemble un peu à un de mes précédents modèles, Hamra. J’avais en effet envie de me refaire un gilet dans ce style, mais il y a plusieurs différences entre eux. D’abord, la grosseur de la laine n’est pas la même : Hamra est en fingering, alors que Azrak est en DK (il se tricote donc plus vite). Les bordures du bas et des poignets ne sont pas tout à fait les mêmes. Et Azrak est boutonné tout du long, alors que Hamra n’est boutonné qu’au niveau de l’empiècement raglan. Mais vous pouvez choisir de ne pas boutonner entièrement Azrak si vous préférez le porter ainsi…

Depuis que je l’ai tricoté, je l’ai beaucoup porté, jusqu’à ce que les températures estivales arrivent. Il est très agréable à porter et cette laine le rend souple et extensible.

Il vous plaît ? Je vous offre 25% de réduction sur ce modèle jusqu’au 8 juin !

 

Et pour moi ?

Pour moi, un petit haut, dans un tissu acheté il y a un certain temps, mais qui s’est trouvé aller parfaitement avec un pantalon acheté récemment.

Pour le modèle, j’ai fait très simple. J’ai repris le patron de la robe A du livre Tuniques, robes, etc. Tendances à coudre de Yoshiko Tsukiori, Paris, Hachette, coll. « Mes carnets de couture », 2010. J’ai déjà cousu plusieurs fois ce modèle, aussi bien comme robe que comme haut. Pour faire un haut léger et facile, il suffit de faire plus court…

Puis j’ai fini les bordures du col et des emmanchures avec un biais assorti. Et voilà !

Un manteau pour le printemps (et aussi pour l’automne prochain…)

Lors de précédentes puces de couturières, j’ai acheté un beau morceau de velours bleu foncé, dont je savais déjà que je me ferais une veste ou un manteau. Restait à trouver le bon modèle. Un petit tour sur la communauté Thread&needles pour voir les modèles que d’autres avaient faits, et j’ai jeté mon dévolu sur le patron Ninot de Pauline Alice.

J’avais déjà repéré ce modèle auparavant et là, ce fut décidé, j’allais le faire avec mon tissu bleu.

J’ai choisi d’en faire un version longue, pour avoir un manteau de printemps. Et je ne voulais pas de col. Je suis donc partie de la version B, sans col et sans doublure. Et j’ai fini les coutures intérieures par un biais en tissu japonais qui s’accordait bien avec le velours.

J’ai fait les poches passepoilées, en suivant attentivement le tuto de Pauline Alice, et en utilisant un reste de liberty fleuri bleu, mais je n’ai pas fait les boutonnières selon le même principe, car mon tissu est tout de même assez épais et j’ai eu peur de faire de gros pâtés. J’ai donc fait des boutonnières classiques, à la machine.

J’ai hésité (d’ailleurs j’ai coupé et entoilé les pièces), mais je n’ai finalement pas mis la martingale dans le dos, car je trouvais que cela cassait le long pli dans le dos et j’ai préféré laisser tel quel.

Et j’ai trouvé trois gros boutons bleu à la mercerie du coin.

Je suis très contente de ce manteau qui me va très bien et que je suis sûre de mettre dans les prochains jours, vu la baisse des températures qui s’annonce…

Bon, maintenant, il me faut un beau châle pour porter avec ce manteau. J’ai acheté la laine vendredi (je vous en parlerai plus tard) et le modèle est dans ma tête. Reste plus qu’à m’y mettre !

 

Zulfiqar

J’avais envie d’un nouveau pull bien chaud et bien douillet pour cet hiver.

Un pull simple, facile à vivre, mais avec quand même une petite touche de fantaisie.

Et voilà !

pull1Je l’ai fait en laine Air de Drops, un fil très léger et très doux, mais qui se tricote vite, avec des aiguilles de 5 mm. Autant dire que ce pull a été vite fait. J’ai ainsi pu en profiter lors des froidures de janvier. Ce fil est très agréable à tricoter, mais aussi à porter. Sa texture « soufflée » en fait un fil léger. D’ordinaire, les gros pulls d’hiver sont assez lourds ; là, ce n’est pas du tout le cas, on ne le sent presque pas sur soi – sauf qu’on a quand même bien chaud !

Il m’a aussi accompagné à la montagne, pendant les vacances de février, mais là, il faisait presque trop chaud pour le porter !

pull4Quand elles l’ont vu, plusieurs de mes testeuses ont exprimé le souhait de le faire en taille enfant. Voeu accordé ! Ce pull est disponible du 2 ans au XXL !

Il se tricote de haut en bas, en une seule pièce, sans couture, avec des emmanchures raglan.

Pour le faire, en fonction de la taille, il vous faudra entre 500 et 1200 mètres de laine (Air de Drops ou une autre laine de type Aran).

Et maintenant, je vous explique le nom donné à ce modèle. Zulfiqar est l’un des six lacs qui forment l’ensemble du Band-e-Amir, au coeur de la chaîne de l’Hindou Kouch en Afghanistan. Je n’y suis jamais allée, mais dernièrement j’ai lu Les cavaliers de Joseph Kessel, dont une scène se déroule à proximité de ces lacs, d’un bleu envoûtant, réputés avoir des propriétés magiques. En tricotant mon pull bleu, je revoyais en imagination les nuances bleues de ces lacs…

Kasbah

Je viens de publier un, ou plutôt des nouveaux modèles !

Il s’agit d’un ensemble composé d’un col, d’un bonnet, de moufles et de mitaines.

Voici le col et le bonnet, que vous avez déjà aperçus au moment des fêtes :

030 Les mitaines :

023Et les moufles, faites pour ma fille, avec aussi son col et son bonnet :

img_0880_medium2J’ai appelé cet ensemble Kasbah, car son motif en croisillons me faisait penser aux fenêtres à moucharabieh que l’on trouve dans les kasbah…

Détail du haut du bonnet (avant la mise du pompon, qui d’ailleurs est facultatif) :

20161220_123839_medium2(il est placé sur un ballon)

Ce motif se retrouve sur toutes les pièces de l’ensemble ; il couvre entièrement le col, le bonnet et les mitaines et est repris seulement en rappel sur les moufles. Il est expliqué par diagrammes.

Le col, le bonnet et les moufles sont disponibles en tailles enfants et adultes. Les mitaines en taille adulte seulement.

J’ai fait ces prototypes dans les magnifiques laines teintes par l’atelier de (Vi)laines

  • en Starlettes et soie DK, coloris « Cache cache dans les buissons » pour la version adulte
  • en Tordues DK  coloris « Les bottes de Mimi Cracra » pour la version enfant

Pour réaliser l’ensemble en taille adulte, il m’a fallu deux écheveaux pratiquement complets, alors qu’il me reste une bonne part du 2e écheveau pour l’ensemble enfant.

Il est possible d’acquérir l’ensemble dans un ebook, ou chaque modèle séparément :

    • l’ebook Kasbah

    • le col Kasbah

    • le bonnet Kasbah

    • les moufles Kasbah

    • les mitaines Kasbah

Pour fêter la sortie de cet ensemble, j’offre 25% de réduction sur tous mes modèles d’accessoires d’hiver (cols, bonnets, moufles et mitaines), oui TOUS !

Et maintenant, je vais me faire un thé bien chaud, dans mon « thermos » chinois :

016

(un jour, je vous parlerai de thés…)