Archives mensuelles : décembre 2018

Les souvenirs

Hier soir est sorti mon nouveau modèle de châle, Les souvenirs :

Je l’ai créé en partenariat avec La Pelote vagabonde. Je suis tombée amoureuse de ses sublimes couleurs et j’ai eu envie de créer un châle qui les mettrait en valeur en les faisant jouer entre elles.

Ce châle est construit en partant d’une pointe et en augmentant sur un seul côté. Il alterne du point mousse, des points texturés (aussi appelés mosaïques) et un motif de petites feuilles qui vient couronner l’ensemble.

J’avais envie d’un châle automnal, inspirée par les couleurs d’Aurélia. L’automne me fait toujours pensé à ce poème de Jacques Prévert :

« Les souvenirs se ramassent à la pelle / Les souvenirs et les regrets aussi… »

C’est un poème (qui est ensuite devenu une chanson) mélancolique – mais si beau – comme peuvent l’être les souvenirs qu’on accumule au fil de la vie. Les différents points alternés de ce châle évoquent cette superposition des souvenirs et leur entremêlement.

J’ai tellement eu de plaisir à faire ce châle et les couleurs sont si belles, que je m’en suis fait un deuxième (ci-dessus). Difficile de dire lequel je préfère…

Pour le tricoter, il vous faut deux écheveaux d’Abri de La Pelote vagabonde, un fil fingering tout doux, moelleux et très agréable à tricoter.

Ce châle ample mesure 146 sur 93 cm. On peut donc bien s’envelopper dedans et se couvrir les épaules et le cou.

Pendant un mois, le modèle est vendu exclusivement en kit sur le site de La Pelote vagabonde. Courez-y, Aurélia vous a préparé des kits dans des coloris magnifiques, formant de superbes combos.

Pitchoun

Nouveau modèle !!!

Voilà un petit moment que j’ai publié le précédent… Il était temps que parmi tous mes projets en cours, certains arrivent à aboutissement.

On commence par un cardigan pour bébés et jeunes enfants, du 1 mois au 4 ans :

Il se tricote de haut en bas, avec des emmanchures raglan. Il est sans couture (sauf pour les fonds de poche).

Le point principal est le point mousse. Sur le bas du corps, on fait un point texturé (ou point mosaïque), avec des mailles glissées. C’est tout simple et ça créé un très joli effet.

Il y a deux petites poches :

A quoi ça sert les poches, quand on a 1 mois ? A rien, je vous l’accorde. Mais c’est tout mignon quand même. Et à 3 ou 4 ans, elles servent déjà à mettre des petits trésors, des cailloux ou des glands…

Les tailles disponibles pour ce modèle sont : 1 (3/6/12/18) mois, 2 (3/4) ans.

Je l’ai tricoté en Baby merino de Drops.

Pour le faire, il vous faudra du fil de grosseur fingering en deux couleurs :

  • 300 (330/375/450/500) 525 (550/600) mètres pour la couleur principale
  • 80 (80/90/90/100) 100 (110/130) mètres pour la couleur contrastante.

Vous aurez aussi besoin de 8 boutons, d’aiguilles 2.75 et 3 mm.

Je prépare le modèle du béguin assorti…

Jusqu’au dimanche 9 décembre, je vous offre 25% de réduction sur ce gilet.