Archives de l’auteur : atelierdesglenettes

Ressac top

Et voici mon tout dernier modèle :

Ressac top !

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un top court et à manches courtes. Il se tricote de haut en bas, sans couture. Des tours en jersey envers et en couleur contrastante viennent rythmer ce petit top, dont la bordure du bas est ornée de froufrous.

Il est disponible en tailles enfant et adulte : 2/4/6/8/10/12 ans pour les tailles enfant, et XS/S/SM/M/ML/L/XL/2XL/3XL pour les tailles adulte.

Il se porte avec une aisance positive d’environ 5 cm pour les tailles enfant et 6-7 cm pour les tailles adultes.

Il peut se porter aussi bien en petit pull d’été, sur une robe par exemple, qu’à la mi-saison, sur une chemise ou un tee-shirt à manches longues. Ou les deux !

J’ai fait le mien en (Vi)laines Champêtres, un nouveau fil sorti au début de l’été, juste au moment où je me demandais quel fil utiliser pour ma nouvelle idée de modèle… C’est un fil composé d’alpaga, de soie et de lin, ce qui le rend à la fois léger, doux, souple et très agréable à porter. J’ai choisi les coloris « Le smoothie de Princess Peach » en couleur principale et « Le plein de vitamines » pour les rayures contrastantes.

Celui de ma fille est en (Vi)laines aussi, mais en fil Chaussettes. Et les couleurs sont « Dessiner des aurores boréales » et « Pendant les vendanges ». Je trouve que ces deux couleurs rendent super bien ensemble et je suis vraiment contente de l’association que Marion m’a proposée.

C’est un top très facile et rapide à tricoter. Il n’y a que des mailles en jersey endroit ou envers et des augmentations. Je me suis beaucoup amusée à créer ces deux prototypes – et d’ailleurs, j’en ai un troisième qui est presque fini…

Si vous trouvez qu’il a un petit air de ressemblance avec le châle Ressac sorti au début de l’été, c’est normal. En fait, c’est en posant le châle que j’étais en train de faire sur moi, en dessous de mon cou, pour évaluer sa profondeur et voir le rendu, que je me suis dit que ça ferait aussi un top très sympa. Il a fallu que je me retienne très fort de ne pas le mettre aussitôt sur mes aiguilles !

Vous pouvez retrouver le Ressac top sur Ravelry dès aujourd’hui. Les tailles enfant et adulte sont dans le même modèle. Et il y a 20% de réduction jusqu’au 24 octobre !

Nouvelles chaussettes !

Je t’aime !

Non, ceci n’est pas un déclaration d’amour, quoique… C’est mon nouveau modèle de chaussettes :

Il fera partie d’un ebook de 6 modèles de chaussettes qui seront publiés au fur et à mesure jusqu’en décembre. Vous comprendrez petit à petit pourquoi ces chaussettes s’appellent ainsi…

Pour commencer cet ebook, j’ai choisi un modèle de chaussettes tout simple, assez basique – comme un simple « Je t’aime » -, tout en jersey endroit, avec juste deux coeurs en jersey envers sur le devant et le dos de la cheville.

Etant donné sa simplicité, ce modèle peut tout à fait convenir à des débutants en chaussettes. Les autres y trouveront la satisfaction d’un modèle basique pouvant être mis en valeur par un bel écheveau. Et le motif de coeur en fait un projet sympa à offrir.

D’ailleurs, j’ai offert celles que j’ai tricotées à ma maman. Il faut toujours dire à sa maman qu’on l’aime, non ?

Pour tricoter celles-ci, j’ai utilisé le fil Chaussettes de (Vi)laines, en coloris « Chapardises dans le verger », un très joli coloris, moucheté de orange et de pourpre. En plus, la laine est douce et très agréable à porter.

Ces chaussettes sont destinées aussi bien à des femmes adultes qu’à des enfants, puisque je vous propose 6 largeurs de pied et 21 pointures, du 25 au 45. Autant le dire franchement, je trouve anormal qu’un modèle de chaussettes propose une seule pointure. Tout le monde ne fait pas du 38 ! Et puis, il y a trop peu de modèles de chaussettes pour enfants, vous ne trouvez pas ?

Pour compléter les informations pratiques, elles se tricotent aux aiguilles 2.5 mm, en commençant par les orteils, avec un gousset et un talon renforcé.

Et pour les acheter, c’est ici que ça se passe : !

Frivolité

Si vous avez une petite ou une jeune fille dans votre entourage, n’hésitez pas à leur faire ce modèle, elles vont l’adorer :

Un petit gilet court, un peu plus long dans le dos que devant, avec des raglans ajourés et des froufrous en bas du corps et des manches. Que faut-il de plus pour rendre une fille heureuse ?

Tricotez-le dans une jolie laine, bien colorée, et le tour sera joué !

En plus, il ne vous en faudra pas beaucoup. Un écheveau m’a amplement suffi pour celui que j’ai tricoté à ma fille (en taille 8 ans).

Les tailles vont du 2 au 14 ans, et en fonction de la taille, il vous faudra 300 à 550 mètres de laine fingering. J’ai utilisé la Féline de Le Chat qui tricote, dans le coloris « Coquelicot », un joli rouge orangé, très lumineux.

Ce gilet se tricote aux aig. 2.5 et 3 mm. Il se tricote très facilement, de haut en bas et sans couture. Quelques rangs raccourcis dans le dos le rendent un peu plus long que le devant, ce qui donne un joli arrondi à ce gilet.

J’ai réalisé ce projet au début de l’été, pour que ma fille le porte comme un petit gilet d’été. Cependant, avec les températures qui commencent à baisser, elle va continuer à le porter encore, par-dessus un chemisier ou un tee-shirt à manches longues. C’est un modèle multi-saisons !

Vous pouvez le retrouver sur Ravelry, avec 20% de réduction jusqu’au 21 septembre !

Halwa

Le gilet parfait pour le début de l’automne à venir…

Il y a trois ans, j’ai créé le gilet Friandise, pour bébés et enfants, de 1 mois à 12 ans. Un gilet avec des rayures fantaisie en 6 couleurs.

Ces rayures me plaisent beaucoup et j’ai eu envie d’avoir moi aussi un gilet avec ce même motif de rayures. En plus, je n’avais pas encore de gilet à rayures…

Mais je le voulais avec une encolure V. J’ai aussi choisi moins de couleurs : 4 seulement. Surtout, Je voulais associer 4 écheveaux que j’avais achetés en plusieurs fois chez une jeune teinturière, The Woolly Skein. 4 couleurs qui portent de jolis noms : « A rock in my shoe », « Corn field », « Sugar maple » et « Spicy ». Le fil, quant à lui, s’appelle « Fingers crossed », c’est du 100% mérinos.

Ces dernières années, de nombreuses teinturières indépendantes se sont lancées, notamment en France, et l’offre est devenue abondante, ce qui constitue une formidable source d’inspiration pour les designers de modèles. Et certaines de ces teinturières ont réussi à développer une véritable personnalité, une « patte ». Angélique fait partie de celles-ci. Et ce n’est pas la première fois que je tricote ses fils, puisque la couleur principale de la version bicolore de mon châle Ressac était déjà une de ses réalisations…

Ce ne sont pas mes couleurs habituelles, mais elles me plaisent énormément et c’était un vrai plaisir de les tricoter et de voir leurs nuances apparaître au fil des mailles.

Ce modèle se tricote en fil fingering, en 4 couleurs – mais rien ne vous empêche d’en utiliser davantage et d’écouler ainsi vos restes.

Il se tricote aux aiguilles 2.5 et 3 mm.

Les tailles vont du XS au 2XL.

J’ai nommé ce gilet Halwa, car il est inspiré du gilet Friandise. Et « halwa » est la traduction arabe de « friandise ». Après coup, je me suis rendue compte que mon gilet était aux couleurs de la halwa chamia, une confiserie faite de pâte de sésame agrémentée de fruits secs (pistaches, amandes, pignons, noix,…), qu’on trouve vendue en boîtes en Tunisie (notamment) et qu’on nous offre souvent.

Et vous, dans quelle association de couleur allez-vous le tricoter ?

Halwa est à -25% jusqu’au 7 septembre :

 

Mes couleurs

Celles et ceux qui me suivent et me connaissent bien savent que ma couleur préférée est indéniablement le bleu. Ou plutôt les bleus, car il y en a tellement…

Si je regarde la pile de vêtements et d’accessoires que je me suis tricotés, il n’y a guère de doute : le bleu est bien dominant !

Mais pas du tout exclusif : on trouve aussi du vert, du jaune, du rouge, du marron, du gris et même du rose !

Voici par exemple la photo de ce que j’avais tricoté pour moi en 2018 :

Or, cet été, j’ai emporté trois projets avec moi en vacances, un pour ma fille et deux pour moi. Le hasard a fait – oui, je vous assure, c’est vraiment le hasard – qu’ils étaient tous les trois dans des teintes orangées.

Si, il y a quelque temps, on m’avait demandé si j’aimais le orange, j’aurais répondu « non » de façon catégorique. Mais avant même mon départ en vacances, une amie a instillé le doute dans mon esprit. J’avais sorti le projet pour ma fille que je venais juste de commencer et elle a dit : « Ah oui, tu aimes bien le orange, toi ». Quoi, moi, aimer le orange ?!

Quand j’ai vu mon sac de tricot pour les vacances, j’ai bien été obligée de me rendre à l’évidence. Alors, oui, on pourra toujours dire que ce n’est pas tout à fait orange, mais plutôt saumon, corail, abricot, rose-orangé, brique, etc… C’est tourner autour du pot pour ne pas nommer les choses par leur nom : c’est du ORANGE !!!

Je me suis donc demandé pourquoi le orange avait ainsi fait irruption dans ma gamme chromatique sans que je m’en rende compte. Et je pense avoir compris.

Les couleurs primaires sont au nombre de trois : bleu (ou cyan), rouge (ou magenta) et jaune. L’association de ces couleurs deux par deux, crée trois couleurs secondaires : le bleu et le jaune donnent le vert, le bleu et le rouge le violet, et le rouge et le jaune le orange. Dans une disposition en cercles, le orange se trouve pile en face du bleu. Il est donc son complément, son contrastant naturel.

Le fait est que j’ai déjà associé ces deux couleurs dans un projet, celui de mon châle « Chat et souris » :

Et qu’ils se marient très bien ensemble, non ?

C’est décidé, j’assume mon orange ! D’ailleurs vous allez en voir par ici, parce qu’il va bien falloir vous montrer mes réalisations de cet été…

Ressac

Ressac : Aller et retour violent des vagues sur elles-mêmes, lorsqu’elles se brisent sur un obstacle (définition du CNRTL).

Voilà ce que j’avais en tête en créant ce nouveau modèle de châle… Un va et vient de vagues en bord de mer, et la multitude de vaguelettes qu’elles forment en venant se briser sur un rocher.

Ressac est un châle en forme de croissant, tricoté de haut en bas. Il est parcouru de lignes en jersey envers, qui s’éloignent progressivement du point de départ, et se termine par une bordure en froufrou.

Il est disponible en deux versions : petit et bicolore, comme ci-dessus, ou bien grand et uni :

J’ai tricoté le petit en associant deux fils, qui se sont trouvé aller parfaitement ensemble :

– Fingers crossed de The Woolly Skein en coloris « Pink Lady » (c’est le rose pâle moucheté)

– Féline de Le Chat qui Tricote, en coloris « Bollywood » (le rose vif indien, dans lequel j’avais créé mon étole Pondichéry, sortie il y a un an).

Dans sa version petit et bicolore, ce châle se tricote en un clin d’oeil. J’ai mis à peine 5 jours pour réaliser le mien (et sans tricoter à plein temps) et mes testeuses ont été hyper rapides elles aussi. Il faut dire que le rythme de ses rangs contrastés le rend assez addictif…

Pour le grand, j’ai choisi un gradient de La Fée Fil, qui propose des gradients de 800 mètres (et même davantage). C’est un modèle idéal pour mettre en valeur un tel gradient. Mais bien sûr, rien ne vous empêche de choisir un coloris uni ou varié…

D’ailleurs, vous pouvez aussi réaliser ce châle en version petit et uni, ou bien grand et bicolore, c’est à vous de voir…

Question matériels, il se tricote aux aiguilles 3.5 mm.

Pour la quantité de fil, il vous faudra :

  • Pour le petit châle bicolore : 250 mètres de laine fingering en couleur principale et 200 mètres de laine fingering en couleur contrastante .
  • Pour le grand châle uni : 800 mètres de laine fingering.

Quelle version allez-vous choisir ?

Ce modèle bénéficie de 20% de réduction jusqu’à la fin du mois de juillet.

Détente

Un titre qui convient bien à ce début de vacances…

Mais c’est aussi le nom de mon nouveau modèle. Un modèle que, j’espère, vous aurez plaisir à tricoter pendant ces vacances !

Détente est un pull léger pour l’été, à porter lors des fraîches soirées ou lors d’une journée venteuse en bord de mer.

Il est tricoté dans un mélange laine-coton qui le rend léger et très confortable. J’ai utilisé le fil Relax de (Vi)laines, un fil fingering 50% laine 50% coton. Il est doux et très agréable à tricoter – et à porter !

Bien sûr, vous pouvez aussi réaliser ce pull en laine et le porter à l’automne ou au printemps.

Son petit col en V permet d’avoir une encolure dégagée et apporte une petite touche « polo » à ce pull.

Il se tricote de haut en bas, sans couture. En jersey sur le haut du corps et sur les manches, en dentelle sous la poitrine. C’est une dentelle très simple et facile, qui monte rapidement.

Le modèle est disponible en deux versions : manches longues ou courtes. J’ai réalisé la version manches longues, mais mes testeuses ont choisi les manches courtes. Vous pouvez retrouver leurs projets sur Ravelry.

Ce pull se tricote aux aiguilles 3 mm (et 2.5 mm pour l’encolure et les poignets).

Il est disponible dans les tailles XS (S/M/L/XL/2XL/3XL).

Pour le réaliser, il vous faudra 1050 (1100/1150/1200/1250/1300/1400) mètres de fil fingering pour la version manches longues et 700 (750/800/850/900/975/1050) mètres pour la version manches courtes.

Je vous offre 20% de réduction sur ce modèle jusqu’au 31 juillet ! 

A très bientôt pour un nouveau modèle…