Archives du mot-clé chaussettes

Glorieuses

Mon premier modèle de 2023 est un modèle de… chaussettes !

Voici donc les chaussettes Glorieuses ! En fait, ce modèle était déjà disponible pour certains d’entre vous dès 2022. Pour mes testeuses, bien sûr, mais aussi pour ceux qui se sont procuré la box Chaussettes pour débutants de Vulcan Yarn.

Comme ce sont des chaussettes destinées aux débutants, je vous propose un modèle simple à réaliser. Mais attention ! simple ne veut pas dire ennuyant ! Ces chaussettes sont très accessibles, mais elles conviendront aussi à ceux qui ont déjà plusieurs paires à leur actif.

Ceci grâce au motif texturé présent sur le dessus du pied. Un motif facile à mémoriser, mais très addictif.

Ces chaussettes se tricotent en partant des orteils, pour terminer aux mollets, à la hauteur qui vous conviendra – c’est l’avantage des chaussettes commencées par les orteils (dites aussi « toe up »), on peut les essayer au fur et à mesure. Elles comportent un talon avec gousset et talon renforcé.

La cheville est tricotée en côtes 2/1 (2 m. endr., 1 m. env.) pour s’aligner avec le motif du dessus de pied et pour bien tenir tout en étant élastique.

Ces chaussettes sont disponibles en 7 tailles: 2XS/XS (S/M/L/XL/2XL), en fonction de la largeur du pied : 16/18 (20/22/24/26/28) cm de circonférence, mesurée à l’endroit le plus large, soit au début des orteils. Les tailles 2XS et XS conviennent aux enfants.
Et les explications donnent les mesures pour 21 pointures : 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 45.
De quoi en faire pour toute la famille !

Pour tricoter ces chaussettes, il vous faudra un kit chaussettes ou de la laine fingering à chaussettes en deux couleurs : 100/120 (140/160/180/200/220) mètres pour le coloris principal et 55/60 (65/70/75/80/90) mètres pour le coloris contrastant.

J’avais choisi le kit « Tropical » pour tricoter les miennes.

C’est ce coloris qui m’a inspirée le nom de ce modèle. Ses teintes m’ont fait penser aux rivages de l’océan Indien et de ses îles. Connaissez-vous les Glorieuses ? Il s’agit d’un archipel de l’océan Indien, situé au nord de Madagascar. Il est inhabité et abrite notamment une espèce de tortues protégées.

Pour la petite histoire, j’ai pris ces chaussettes en photo l’été dernier, sur une plage en Tunisie, donc pas sur une plage de l’océan Indien – j’aurais bien aimé, mais ce n’était pas au programme ! Il y avait quand même le sable, la mer bleue et les parasols… Il fallait juste faire fi des regards surpris de mes voisins de plage, sans doute étonnés de me voir porter des chaussettes dans le sable !!!

Zig et Zag

Aujourd’hui, je vous propose un nouveau modèle de chaussettes. Ou plutôt deux !

Les chaussettes Zig et Zag:

Tout a commencé aux Estivales de la laine, l’été dernier. Sur le stand de Lylysurunfil, ma fille et moi avons chacune choisi un écheveau de laine à chaussettes. Quelques mois plus tard, nous voici chacune avec une paire de chaussettes, pas tout à fait les mêmes, pas tout à fait différentes.

Ces deux modèles ont la même construction: en partant des orteils, avec un talon renforcé avec gousset. Elles comportent toutes les deux aussi des fausses torsades. Ce sont des torsades réalisées sans aiguille auxiliaire et sans croiser de mailles. En fait, elles sont créées par un jeu de diminutions et d’augmentations. Elles sont donc très faciles à faire.

Zig (voir ci-dessus) a deux fausses torsades sur le bord extérieur de chaque pied.

Zag a une fausse torsade de chaque côté des deux pieds. Vous suivez ?

Ces différents motifs de fausses torsades sont expliqués par diagramme.

Zig et Zag sont disponibles en 5 tailles adultes: S, M, L, XL et 2XL, pour une largeur de pied de 20/22 (24/26/28) cm de circonférence, mesurée à l’endroit le plus large.

Les explications comprennent les dimensions pour 11 pointures, du 35 au 45.

Pour fêter la sortie de ces deux modèles, j’ai décidé de vous offrir 20% de réduction sur tous mes modèles de chaussettes jusqu’au 15 décembre. C’est sur Ravelry et avec le code ZigZag (attention aux majuscules !). Il est encore temps de tricoter une paire de chaussettes à offrir à Noël, ou tout simplement pour se réchauffer les pieds !

Pisinoé

Aujourd’hui je vous propose un nouveau modèle de chaussettes : Pisinoé.

Ces chaussettes portent un superbe motif de dentelle sur le dessus du pied. J’aime beaucoup ce motif, auquel je trouve un côté art déco. Il est proche de celui que j’ai utilisé pour le châle Ligeia. D’ailleurs Ligeia et Pisinoé sont toutes les deux sirènes dans la mythologie grecque.

Les chaussettes Pisinoé se tricotent en partant des orteils. Elles comportant un talon renforcé en oeil de pigeon. Le derrière de la cheville est lui aussi orné d’un motif (beaucoup plus simple) de dentelle.

Ce modèle est disponible en 7 largeurs de pieds: 2XS/XS (S/M/L/XL/2XL) à déterminer en fonction de la largeur du pied : 16/18 (20/22/24/26/28) cm de circonférence, mesurée à l’endroit le plus large, soit au début des orteils. Les tailles 2XS et XS conviennent aux enfants.
Et en 21 pointures : 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 45.

Il vous faudra 150/200 (250/300/350/375/400) mètres de laine à chaussettes fingering. J’ai tricoté les miennes dans le fil à chaussettes de Les Petites Potions qui a malheureusement arrêté la teinture. Les temps sont dures pour les teinturières artisanales et je regrette qu’elle n’ait pas pu continuer son activité, car ses couleurs étaient vraiment belles et avaient beaucoup de personnalité.

Comme tous mes autres modèles de chaussettes, Pisinoé bénéficie d’une réduction de 15% sur Ravelry jusqu’au 10 octobre, avec le code « cho7/2022 ».

Fleur de mai

C’est le printemps ! Il y a des petites fleurs partout, des pousses vert tendre, l’air qui se réchauffe tout doucement…

Les chaussettes Fleur de mai sont idéales pour la saison !

Tout en délicatesse et en féminité, avec leur jolie dentelle sur le dessus du pied et la cheville, et de légers froufrous pour terminer en bordure.

Ces chaussettes se tricotent en partant des orteils. Elles sont pourvues d’un gousset et d’un talon renforcé en « oeil de perdrix ». Le motif de dentelle, très facile à travailler, est expliqué par diagrammes.

Ce modèle est disponible en 7 largeurs de pieds et en 21 pointures. Les plus petites tailles conviennent aux enfants – d’ailleurs ma fille a voulu que je les fasse pour elle !

J’ai tricoté celles-ci en Summer sockle de Heikemade, un fil qui contient 44% de laine, 42% de coton et 14% de nylon, donc parfait pour le printemps. Le coloris (« Du vent dans la voile ») est un joli vert d’eau tout en nuances.

A l’occasion de leur sortie, il y a une réduction de 20% sur <a href="http://<a href="http://www.ravelry.com/purchase/atelierdesglenettes/777148">buy nowRavelry !

Soleil levant

Je reviens avec un nouveau modèle de chaussettes. Mais des chaussettes un peu spéciales : des tabi !

Lorsque je suis allée au Japon il y a plus de vingt ans, j’ai découvert les chaussettes avec le gros orteil séparé. Et j’ai trouvé ça amusant, mais surtout très confortable.

Cela fait maintenant plusieurs années que je crée des modèles de chaussettes au tricot. Il était temps que je crée aussi un modèle de chaussettes tabi. Bien sûr, il en existe déjà et vous pouvez facilement en trouver, notamment sur Ravelry, mais un modèle de tabi qui commence par les orteils (mon sens de tricot préféré pour les chaussettes), qui est disponible en 7 largeurs de pied (donc en tailles enfants et adultes) et en 21 pointures (du 25 au 45 !)… là, je crois que c’est plus difficile à trouver !

Et donc voici les chaussettes Soleil levant !

Bon, je vous ai presque tout dit ci-dessus, donc il me reste juste à préciser qu’elles sont bicolores – mais rien ne vous empêche bien sûr de les faire unies ou à rayures. Le coloris contrastant permet de bien marquer les différentes parties de la chaussettes: les orteils, le talon et la bordure. La paire ci-dessus a été tricotée dans le fil Félicette de Le Chat qui tricote pour le coloris principal (« Martin pêcheur ») et un reste de Tough sock de The Uncommon Thread pour le contrastant.

La paire que je me suis faite a été tricotée dans le très beau coloris « Vincent » de la Fée Ballot (en Softy fingering), avec les (Vi)laines Chaussettes « Dans les plaines d’automne ».

Mon tout premier prototype a été fait dans un fil autorayant de Le bruit des aiguilles.

Vous voyez donc que vous pouvez faire ces chaussettes dans tout plein de coloris !

Et grâce à moi, vous allez maintenant pouvoir porter des tongs en toute saison sans avoir froid aux pieds !

Il ne me reste plus qu’à vous dire que pour fêter leur sortie, les chaussettes Soleil levant et tous mes autres modèles de chaussettes sont à -20% jusqu’au dimanche 20 mars sur Ravelry et Payhip avec le code « tabi » !!!

Marque-page

Aujourd’hui c’est au tour d’un patron de chaussettes de sortir.

Les chaussettes Marque-page sont des chaussettes féminines, ornées d’un délicat motif fait de mailles torses et de fausses torsades qui se déroule sur le dessus du pied et la cheville.

Une autre version de ce motif est proposée sur l’arrière de la cheville.

Ces deux motifs sont expliqués par diagrammes. Ils sont vraiment simples à réaliser, pour un résultat très élégant.

Ces chaussettes se tricotent en partant des orteils, avec un gousset et un talon renforcé.

Vous me connaissez, Je ne conçois pas un modèle de chaussettes en taille unique ! Ces chaussettes Marque-page sont donc disponibles dans un grand nombre de tailles, qui peuvent convenir aussi bien aux enfants qu’aux adultes. Vous aurez le choix entre 7 largeurs de pied et 21 pointures (du 25 au 45).

Pour les tricoter, il vous faudra entre 150 et 400 mètres de laine fingering à chaussettes. J’ai choisi les Chaussettes fing de (Vi)laines dans le coloris « Provision de bisous », un rose pâle moucheté de brun et de roses plus foncés. De quoi avoir de jolies chaussettes un brin girly, mais tout en délicatesse…

Aujourd’hui (9 septembre), jour de leur sortie, ces chaussettes sont gratuites !!! Ensuite, elles bénéficient de la promotion en cours sur tous mes modèles de 30% jusqu’au 12 septembre sur <a href="http://<a href="http://www.ravelry.com/purchase/atelierdesglenettes/721494">buy nowRavelry.

Ricochets

Comme une pierre que l’on jette

Dans l’eau vive d’un ruisseau

Et qui laisse derrière elle

Des milliers de ronds dans l’eau…

Pendant tout le temps où j’ai créé et tricoté ces chaussettes, j’ai eu ces quelques paroles d’une chanson de Michel Legrand dans la tête…

Voici donc les chaussettes Ricochets !

Ce sont des chaussettes mixtes, aussi bien pour femmes que pour hommes. Et leur grand nombre de tailles leur permet d’être tricotées pour des enfants ou des adultes.

Les chaussettes Ricochets comportent un panneau de mailles glissées qui s’entrecroisent et s’entrelacent comme des ronds dans l’eau. Ce motif est beaucoup plus simple à réaliser qu’il n’y parait. Il est expliqué par diagramme, différent pour chaque taille.

Elles se tricotent en commençant par les orteils, avec un gousset et un talon renforcé.

Le modèle est disponible dans un grand nombre de largeurs et de pointures :
2XS/XS (S/M/L/XL/2XL), en fonction de la largeur du pied : 16/18 (20/22/24/26/28) cm de circonférence. Les tailles 2XS et XS conviennent aux enfants.
21 pointures : 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 45.

Il vous faudra de la laine à chaussettes fingering, soit environ 150/200 (250/300/350/375/400) mètres.

Jusqu’au 23 juin, vous bénéficiez de 20% de réduction sur ce modèle en l’achetant sur Ravelry ou sur Payhip, avec le code « RICOCHETS ».

Primevere

Le printemps arrive ! Et avec lui, les petites fleurs, les oiseaux qui chantent… et les petites chaussettes en dentelle !

C’est dans cet esprit que j’ai créé mon dernier modèle de chaussettes: Primevere.

La primevère, c’est bien sûr une des premières fleurs qui fleurit au printemps, mais « primevere » (sans accent) c’est aussi ainsi que l’on appelait le printemps en ancien français.

Ces chaussettes m’ont aussi été inspirées par le kit chaussettes lancé par Le chat qui tricote à l’automne dernier. J’ai craqué sur le kit « Martin pêcheur et turquoise » et j’ai tout de suite imaginé une paire de chaussettes très printanières, plutôt courtes et avec de la dentelle.

Quelques semaines (de réflexion, de calculs, d’essais, de tricot, d’écriture et de test) plus tard, je peux enfin vous présenter les chaussettes Primevere !

Comme beaucoup de mes modèles de chaussettes, elles sont disponibles en plusieurs tailles, dont la plus petite peut convenir aux enfants. Il y a exactement 4 tailles pour la largeur du pied et 21 pointures, du 25 au 45.

Par ailleurs, vous avez le choix entre un talon avec gousset et talon renforcé, et un talon « après-coup ». Les deux sont expliqués dans le modèle.

La dentelle est tricotée sur la cheville. Elle est expliquée par diagramme et n’est pas bien compliquée.

Les chaussettes se terminent enfin par une bordure en… dents de chat ! Il fallait bien ça, non ?

J’aime beaucoup ces chaussettes en bicolore, mais j’ai voulu les tester en uni, et elles me plaisent tout autant :

Pour celles-ci, j’ai choisi le fil Félicette, toujours du Chat qui tricote, en coloris « Terre de Sienne or ». C’est le même fil qui compose les kits chaussettes.

Alors, vous préférez uni ou bicolore ?

Jusqu’au 4 avril, Primevere est à -20 % sur Ravelry !

Chaussettes de luxe

Avant que ne se termine l’année 2020, j’ai tricoté, pour les offrir, les Snuggle socks de Maxim Cyr. Il est assez rare que je tricote d’autres modèles que les miens. Il y a pourtant de très belles choses et beaucoup me font envie, mais le temps me manque déjà pour réaliser tous les projets que j’ai en tête…

Seulement là, le modèle correspondait exactement au cadeau que je voulais faire.

Ce sont des chaussettes épaisses, tricotées en DK et doublées, à porter plutôt comme des chaussons-chaussettes pour cocooner à la maison. Et ce sont d’ailleurs de vrais cocons…

On les commence par les orteils et la chaussettes « extérieure ». J’ai tricoté cette partie en Merino DK de The Uncommon Thread, dans les coloris Orion et Robin’s Egg, deux couleurs que j’adore.

Une fois arrivé en haut de cette première chaussette, on tricote à la suite la chaussette intérieure. Et là attention, c’est du mohair et soie (ici, j’ai tricoté le fil Poilues de (Vi)laines, en coloris Gober l’oeuf bleu d’une caille), autant dire que c’est d’une douceur incroyable.

Il n’y a plus qu’à insérer la doublure dans la chaussette extérieure. Je vous préviens : le fait de glisser la main dans la chaussette provoquera à coup sûr une sensation de bien-être absolu !

Entre le mérinos à l’extérieur et le mohair et soie à l’intérieur, ces chaussettes sont vraiment des chaussettes de luxe ! C’est doux, c’est chaud, c’est moelleux…

Le patron est bien expliqué et facile à suivre – même si la typographie est trop changeante à mon goût. Mais j’ai dû raccourcir les pieds et les mollets, et de 4 bons centimètres pour les pieds ! Deux tailles en largeur sont prévues pour ce modèle, mais une seule pour la longueur. Le problème est surtout que cette taille n’est pas indiquée. A quelle pointure correspondent les explications ? Je n’ai pas trouvé l’information, mais il s’agit assurément d’une taille assez grande, voire d’un pied d’homme (?). Je trouve vraiment dommage que cette indication ne figure pas et que plusieurs pointures ne soient pas prévues.

Mis à part ce bémol, c’est un modèle très sympa à faire et, j’imagine, encore plus à porter. Hélas, je ne les ai pas faites pour moi, mais au vu des températures actuelles, je me tâte pour m’en faire une paire…

Ma recette de chaussettes

Après le gâteau, je vous donne ma recette pour les chaussettes !

Cet été, au gré de mes déplacements, je me suis tricotée une nouvelle paire de chaussettes. Il me fallait du tricot facile, c’est à dire sans calculs à faire et sans grille à suivre, et facilement transportable. Les chaussettes sont le projet idéal pour cela !

Avec une laine autorayante, ce projet permet en outre de ne pas s’ennuyer et de produire au final de jolies chaussettes !

Alors, voici ma recette:

J’ai utilisé un kit autorayant en Love sock de Les jolies de Milie (malheureusement elle a arrêté la teinture, mais on peut facilement trouver d’autres fils autorayants), composé d’un écheveau autorayant et d’une boulette assortie.

J’ai commencé mes chaussettes par la pointe, les orteils, avec un montage « à la turque » (ou Turkish cast on). Comme j’ai des pieds assez fins et qu’un total de 56 mailles me suffit pour mon tour de pied, j’ai monté 14 mailles, puis augmenté de chaque côté jusqu’à avoir 28 mailles sur chaque aiguille. J’ai fait ce montage et les augmentations dans le fil de la boulette bleu lagon.

Ensuite, je suis passée au fil autorayant et ai tricoté en rond et tout droit. Comme j’ai un petit pied (je chausse du 35 !), à partir de 12,5 cm, j’ai commencé à faire des augmentations de chaque côté du dessous de pied, jusqu’à obtenir 56 mailles pour le dessous. Puis, j’ai repris le fil de la boulette pour former le talon. D’abord le dessous du talon en rangs raccourcis, puis le talon renforcé en oeil de perdrix.

Le motif oeil de perdrix permet d’obtenir un talon vraiment renforcé, tout en étant assez joli. Il est très facile à réaliser. Il suffit de tricoter un rang endroit comme ceci : *1 m. glissée, 1 m. endroit*, puis le rang endroit suivant comme cela : 1 m. glissée, *1 m. glissée, 1 m. endroit*. Et de recommencer.

Une fois le talon terminé, j’ai tricoté à nouveau avec le fil autorayant et en faisant des côtes 2/2 pour la cheville et le mollet. Il ne restait plus qu’à tricoter jusqu’à la hauteur voulue. J’ai fait exprès de m’arrêter à une rayure bleue, que j’ai allongée en reprenant le fil de la boulette.

Il n’y avait alors plus qu’à rabattre les mailles et à tricoter une deuxième chaussette identique ! Cette recette est grosso modo la recette de base que j’utilise dans mes modèles de chaussettes, en l’adaptant bien sûr, en fonction des points utilisés et du résultat voulu.

Le fil autorayant se suffit à lui-même, pas besoin de point spécial ou de fioritures. Et on ne s’ennuie pas pour autant, car l’enchaînement des couleurs rythme le tricot.

Et vous, vous aimez tricoter des chaussettes ?