Archives du mot-clé chaussettes

Ma recette de chaussettes

Après le gâteau, je vous donne ma recette pour les chaussettes !

Cet été, au gré de mes déplacements, je me suis tricotée une nouvelle paire de chaussettes. Il me fallait du tricot facile, c’est à dire sans calculs à faire et sans grille à suivre, et facilement transportable. Les chaussettes sont le projet idéal pour cela !

Avec une laine autorayante, ce projet permet en outre de ne pas s’ennuyer et de produire au final de jolies chaussettes !

Alors, voici ma recette:

J’ai utilisé un kit autorayant en Love sock de Les jolies de Milie (malheureusement elle a arrêté la teinture, mais on peut facilement trouver d’autres fils autorayants), composé d’un écheveau autorayant et d’une boulette assortie.

J’ai commencé mes chaussettes par la pointe, les orteils, avec un montage « à la turque » (ou Turkish cast on). Comme j’ai des pieds assez fins et qu’un total de 56 mailles me suffit pour mon tour de pied, j’ai monté 14 mailles, puis augmenté de chaque côté jusqu’à avoir 28 mailles sur chaque aiguille. J’ai fait ce montage et les augmentations dans le fil de la boulette bleu lagon.

Ensuite, je suis passée au fil autorayant et ai tricoté en rond et tout droit. Comme j’ai un petit pied (je chausse du 35 !), à partir de 12,5 cm, j’ai commencé à faire des augmentations de chaque côté du dessous de pied, jusqu’à obtenir 56 mailles pour le dessous. Puis, j’ai repris le fil de la boulette pour former le talon. D’abord le dessous du talon en rangs raccourcis, puis le talon renforcé en oeil de perdrix.

Le motif oeil de perdrix permet d’obtenir un talon vraiment renforcé, tout en étant assez joli. Il est très facile à réaliser. Il suffit de tricoter un rang endroit comme ceci : *1 m. glissée, 1 m. endroit*, puis le rang endroit suivant comme cela : 1 m. glissée, *1 m. glissée, 1 m. endroit*. Et de recommencer.

Une fois le talon terminé, j’ai tricoté à nouveau avec le fil autorayant et en faisant des côtes 2/2 pour la cheville et le mollet. Il ne restait plus qu’à tricoter jusqu’à la hauteur voulue. J’ai fait exprès de m’arrêter à une rayure bleue, que j’ai allongée en reprenant le fil de la boulette.

Il n’y avait alors plus qu’à rabattre les mailles et à tricoter une deuxième chaussette identique ! Cette recette est grosso modo la recette de base que j’utilise dans mes modèles de chaussettes, en l’adaptant bien sûr, en fonction des points utilisés et du résultat voulu.

Le fil autorayant se suffit à lui-même, pas besoin de point spécial ou de fioritures. Et on ne s’ennuie pas pour autant, car l’enchaînement des couleurs rythme le tricot.

Et vous, vous aimez tricoter des chaussettes ?

Tartanesque socks

Après avoir fini et publié l’ebook Un amour de chaussettes, je me suis dit que les/mes hommes allaient être jaloux et réclamer eux aussi des chaussettes.

J’ai donc rapidement pensé à un nouveau modèle de chaussettes qui conviendrait aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Honnêtement, une grande part des modèles de chaussettes peuvent être mixtes, non ?

Et voici donc les Tartanesque socks !

Tartanesque, ça vous rappelle bien sûr les deux modèles de gilets sans manches que j’ai créés pour hommes et garçons: Tartanesque (for men) et Tartanesque (kids).

Ce n’est pas un hasard. Je me suis inspiré du point que j’avais créé pour ces gilets, en le modifiant un peu pour qu’il puisse être adapté à des chaussettes. C’est un point très addictif qui se mémorise facilement et donne envie d’avancer le tricot, tour après tour.

Comme tous mes autres modèles de chaussettes jusque-là, elles se tricotent en commençant par les orteils. Pour le talon, vous avez deux options : soit un talon après-coup, soit un talon avec augmentations pour le dessous de pied et gousset. Je recommande la première option pour des chaussettes bicolores et la seconde pour des chaussettes unies, mais vous faîtes comme vous voulez. Les deux options sont expliquées dans le patron.

L’arrière de la cheville et la bordure du haut sont tricotés en côtes 2/2, ce qui permet une bonne tenue de la chaussette.

En ce qui concerne les tailles, pour les largeurs ce sont les tailles S, M, L et XL, en fonction de la largeur du pied. Les pointures vont du 35 au 45.

Sur les photos, la paire bicolore est celle de mon fils. Il a choisi de la Fabel de Drops en vert et blanc.

J’ai tricoté la paire unie pour moi, en Criquet des laines du Scarabée, dans un coloris magnifique : « Le battant de la porte », un gris légèrement bleuté et moucheté de rouille et de bleu foncé.

Et vous quelle option allez-vous choisir ? Unie, bicolore ?

Pour fêter leur sortie, je vous offre 20% de réduction sur ce modèle :

Un amour de chaussettes

Comme promis hier, voici la présentation de l’ebook Un amour de chaussettes.

Vous avez vu passer les six modèles de cet ebook tout au long des derniers mois. Maintenant qu’il est complet et publié, je peux vous en dire un peu plus…

Il comprend donc six modèles, six modèles féminins, pour filles et femmes. Tous ces modèles ont un motif de coeur(s), qui constitue le thème central, traité de manière différente selon les modèles : coeur en jersey envers sur jersey endroit, en jacquard, en dentelle, avec plusieurs dispositions.

Tous ces modèles sont disponibles en tailles enfants et adultes, sauf le deuxième, Un peu, seulement disponible en tailles adultes. Tous se tricotent des orteils vers la cheville, mais tous n’ont pas le même talon. Pour le cinquième (A la folie), vous avez même le choix entre deux talons différents pour le même modèle.

Les voici.

D’abord, Je t’aime :

Les plus simple, tout en jersey endroit, avec un motif de coeur sur le devant et le dos de la cheville.

Un peu :

La version chaussettes de yoga !

Beaucoup :

En trois couleurs, avec un petit coeur sur le côté, en jacquard ou rebrodé.

Puis, Passionnément :

Des coeurs tout du long du pied et de la jambe…

A la folie :

A faire unies ou bicolores !

Et enfin, Pas du tout :

Pour finir, un peu de dentelle…

Tous ces modèles sont disponibles à l’unité ou en ebook.

Tous les bénéfices de leur vente seront versés à la Fondation des femmes, pour venir en aide aux femmes victimes de violences conjugales. Rester à la maison est synonyme de sécurité, voire de réconfort, pour beaucoup d’entre nous en ce moment, mais malheureusement pour certaines c’est synonyme d’enfer.

Pas du tout

Et voici une nouvelle paire de chaussettes !

Elles se prénomment PAS DU TOUT !

Pourquoi ce nom ? Eh bien, c’est parce qu’elles sont les sixièmes et dernières chaussettes de l’ebook (qui sort aussi aujourd’hui, je vous en parlerai plus demain) Un amour de chaussettes. Rappelez-vous, les premières s’appelaient Je t’aime, les deuxièmes Un peu, les troisièmes Beaucoup, etc… Vous avez compris ?

Alors, pour évoquer le « pas du tout », pour celles-ci, le motif de coeur est fait en dentelle, c’est-à-dire avec des petits trous, pour évoquer le creux, le manque, l’absence…

Comme les précédentes, elles sont disponibles en 6 largeurs de pied et en 21 pointures, du 25 au 45, donc aussi bien en tailles enfants qu’adultes.

Ces chaussettes comportent un motif de coeur sur le pied et sur la cheville, laquelle est aussi ornée de deux lignes de troutrous qui se rejoignent à l’arrière du pied.

Elles se tricotent elles aussi en partant des orteils, avec un gousset et un talon renforcé. Pour ce dernier, j’ai opté cette fois-ci pour le motif « oeil de perdrix », qui permet à la fois d’avoir un talon bien renforcé, car formé d’une alternance de mailles glissées et tricotées, et en même temps joli.

Selon votre taille, il vous faudra de 150 à 320 mètres de laine fingering à chaussettes.

J’ai tricoté les miennes dans le fil Félicette de Le chat qui tricote. Un joli fil à chaussettes comprenant de la stellina, ce qui lui donne un peu de brillance, et qui est aussi très doux et très agréable à porter. Le coloris des miennes est « chamallow or »…

Il n’y a pas de promotion à l’occasion de la sortie de ce modèle, mais les bénéfices de leur vente, ainsi que des autres modèles de l’ebook (et de l’ebook lui-même) seront reversés à l’association Fondation des femmes, qui vient en aide aux femmes victimes de violences conjugames. Ces violences ont malheureusement augmenté en ces temps de confinement, qui rend aussi plus difficiles les démarches pour secourir ces femmes.

Vous pouvez retrouver ce modèle ici et l’acheter directement là :

Passionnément

Elles sont sorties depuis quelques jours déjà, mais je ne vous les ai pas encore présentées :

les chaussettes Passionnément

C’est le 5e modèle du futur – dans un futur qui se rapproche à grand pas ! – ebook Un amour de chaussettes.

Elles se tricotent en partant des orteils et en remontant vers les chevilles. Le talon est formé avec un gousset et un talon renforcé.

La pointe des pieds et le dessous se tricotent en jersey envers, ce qui leur donne un aspect moelleux.

Le dessus de pied et le devant de la cheville sont agrémentés de coeurs en jersey envers. Vous pouvez en faire 5 ou 6 en fonction de votre taille et de la longueur souhaitée pour la jambe.

Ce modèle est disponible en 6 tailles : 2XS, XS, S, M, L et XL, en fonction de la largeur du pied : 16/18 (20/22/24/26) cm de circonférence. Les deux plus petites tailles peuvent convenir à des enfants.

Les explications sont données pour 21 pointures : (FR) 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 45 / (US) 8, 9, 10, 11, 12, 12.5 13, 1.5, 2, 3, 4, 5, 6, 6.5, 7, 7.5, 8, 8.5, 9.5, 10, 11.

Il vous faudra 200 à 320 mètres de laine fingering à chaussettes. J’ai tricoté les miennes en fil Chaussettes fing de (Vi)laines, dans le coloris « Pamplemousse au sucre ».

Tricotez ces chaussettes pour celles qui vous sont chères et que vous avez hâte de revoir !

Retrouvez-les sur Ravelry, ici.

A la folie

Cette semaine, c’est la folie !

Trois modèles publiés depuis le début de la semaine ! Et on a dépassé la barre des 100 modèles !

Voici le 102e. On poursuit avec les modèles de chaussettes : A la folie !

Ces chaussettes sont présentées ici en bicolore, avec orteils, talons, bordures et coeurs en couleur contrastante, mais elles peuvent aussi être réalisées en uni. Dans ce cas, les coeurs sont tricotés en jersey envers (je vous montrerai dès que j’aurai fini ma paire, mais cette version a bien été testée aussi).

Pour la construction, ces chaussettes se tricotent à partir des orteils et se terminent aux mollets.

Pour le talon aussi, deux options sont proposées:

– un talon « après-coup ». Je vous recommande cette option (que j’ai choisie pour les chaussettes présentées ici) pour la version bicolore.

– un talon avec gousset et talon renforcé, à conseiller plutôt avec la version unie.

Comme le modèle précédent de chaussettes (Beaucoup), les tailles vont du 2XS au XL pour la largeur du pied et du 25 au 45 pour la pointure. Il permet donc de faire des chaussettes pour enfant et pour adulte.

J’ai réalisées celles-ci en utilisant les (Vi)laines Chaussettes fing en couleur principale, coloris « Faire le mur », un joli jaune légèrement orangé avec des touches de couleur pourpre qui s’accordent parfaitement avec la couleur « Lust » des The Uncommon Thread Though Sock que j’ai utilisées en fil contrastant (il s’agit du reste de l’écheveau avec lequel j’ai tricoté les chaussettes Un peu).

Ce nouveau modèle bénéficie de la réduction en cours de -25% sur tous mes modèles (jusqu’au 16 février inclus, avec le code « 100patterns »).

Vous pouvez les retrouver ici :

Quatre modèles du futur ebook ont maintenant été publiés : Je t’aime, Un peu, Beaucoup et A la folie. Vous devinez comment vont s’appeler les autres ?

Beaucoup

A l’automne dernier, je vous avais annoncé une série de modèles de chaussettes qui devait constituer un ebook de 6 modèles au final.

Les choses ont finalement pris plus de temps et seulement 2 modèles ont été publiés jusque-là, mais les 6 modèles sortiront bien les uns après les autres.

Voici donc le troisième : BEAUCOUP

Il s’agit de chaussettes à rayures, avec orteils, talons et bordure contrastante, ainsi qu’un motif de coeur sur l’extérieur de la cheville.

Il vous faut donc 3 couleurs de fil fingering à chaussettes pour les tricoter.

J’ai utilisé le fil Chaussettes fing de (Vi)laines dans les coloris « Le lait sur les lèvres » (blanc), « Contempler les nuages » (bleu) et « Gentil coquelicot nouveau » (rouge).

Les tailles vont du 2XS au XL pour la largeur du pied et du 25 au 45 pour la pointure. Il permet donc de faire des chaussettes pour enfant et pour adulte.Et vous pouvez même utiliser ce modèle et en faire des chaussettes plus masculines en ne faisant pas le coeur.

Elles se tricotent des orteils vers la cheville, avec un talon après coup. Il est possible de faire le motif de coeur soit en intarsia, soit en rebrodant le motif une fois les chaussettes finies. Toutes les techniques sont expliquées et des liens vers des vidéo sont fournis. Il n’y a donc aucune difficulté et ces chaussettes sont accessibles mêmes aux débutants.

Comme c’est mon 100e modèle publié sur Ravelry – mais oui, incroyable, non ? -, pour vous remercier de votre soutien pendant ces dernières années, j’ai décidé de vous offrir 25% de réduction sur tous mes modèles. Il suffit d’appliquer le code « 100patterns » sur Ravelry. Il est valable jusqu’au 16 février.

Le modèle des chaussettes Beaucoup.

Tous mes modèles sur Ravelry.

Nouvelles chaussettes !

Je t’aime !

Non, ceci n’est pas un déclaration d’amour, quoique… C’est mon nouveau modèle de chaussettes :

Il fera partie d’un ebook de 6 modèles de chaussettes qui seront publiés au fur et à mesure jusqu’en décembre. Vous comprendrez petit à petit pourquoi ces chaussettes s’appellent ainsi…

Pour commencer cet ebook, j’ai choisi un modèle de chaussettes tout simple, assez basique – comme un simple « Je t’aime » -, tout en jersey endroit, avec juste deux coeurs en jersey envers sur le devant et le dos de la cheville.

Etant donné sa simplicité, ce modèle peut tout à fait convenir à des débutants en chaussettes. Les autres y trouveront la satisfaction d’un modèle basique pouvant être mis en valeur par un bel écheveau. Et le motif de coeur en fait un projet sympa à offrir.

D’ailleurs, j’ai offert celles que j’ai tricotées à ma maman. Il faut toujours dire à sa maman qu’on l’aime, non ?

Pour tricoter celles-ci, j’ai utilisé le fil Chaussettes de (Vi)laines, en coloris « Chapardises dans le verger », un très joli coloris, moucheté de orange et de pourpre. En plus, la laine est douce et très agréable à porter.

Ces chaussettes sont destinées aussi bien à des femmes adultes qu’à des enfants, puisque je vous propose 6 largeurs de pied et 21 pointures, du 25 au 45. Autant le dire franchement, je trouve anormal qu’un modèle de chaussettes propose une seule pointure. Tout le monde ne fait pas du 38 ! Et puis, il y a trop peu de modèles de chaussettes pour enfants, vous ne trouvez pas ?

Pour compléter les informations pratiques, elles se tricotent aux aiguilles 2.5 mm, en commençant par les orteils, avec un gousset et un talon renforcé.

Et pour les acheter, c’est ici que ça se passe : !

Pinaceae fing socks

Si vous avez réussi à lire d’un trait le titre de ce post, bravo !

Plus sérieusement, il s’agit, comme vous l’aurez sans doute deviné, d’un nouveau modèle de chaussettes :

Mais pas n’importe quelles chaussettes !

Ce sont les chaussettes qui viennent compléter l’ebook Pinaceae, commencé il y a déjà… plus d’un an et demi ! Il était temps ! J’avais dès le début prévu un modèle de chaussettes assorties, mais je ne me sentais pas encore assurée sur ce terrain. Depuis, j’ai créé deux modèles de chaussettes (Algebra socks et Ceres’ feet) et j’ai gagné en confiance, ce qui m’a permis de me lancer dans celles-ci.

Elles reprennent bien entendu le même motif d’arbres que les autres pièces de l’ebook, incorporé ici en jacquard au niveau du mollet.

Elles se tricotent en partant des orteils, avec deux couleurs : une principale et une contrastante utilisée pour les orteils, le talon, le motif de jacquard et la bordure.

Elles sont disponibles en 4 largeurs de pied et 11 pointures, du 35 au 45. Elles peuvent donc convenir aussi bien aux femmes qu’aux hommes, et même aux grands enfants.

L’ebook Pinaceae compte maintenant 7 modèles :

– trois modèles en laine DK:

  • un col

  • un bonnet

  • des mitaines

– quatre modèles en laine fingering:

  • un col

  • un bonnet

  • des mitaines

  • et bien sûr les chaussettes !

Vous pouvez acquérir tout l’ebook ici :

et les chaussettes seules ici :

Attention, je n’ai pas dit que l’ebook était clos…

Cérès

De ses pieds, Cérès foule la terre qu’elle ensemence de ses mains…

Cérès (pour les Grecs Demeter) est la déesse de l’agriculture et des moissons. Avec le printemps qui arrive, elle se remet au travail…

Je lui dédie mes deux nouveaux modèles :

Ceres feet

et Ceres hands

Comme vous l’aurez compris, il s’agit d’un modèle de chaussettes et d’un modèle de mitaines.

Ces deux modèles ont été créés en partenariat avec (Vi)laines, que je remercie profondément de sa confiance. Pour tout dire, je tricote ses laines depuis plusieurs années maintenant, j’en suis vraiment fan et je suis trop contente de pouvoir faire quelque chose avec elle !

Ces deux modèles se tricotent dans son fil Chaussettes (75% laine, 25% nylon), qui est doux, résistant, très agréable à tricoter et à porter et qui en plus est disponible dans des couleurs magnifiques.

J’ai fait les chaussettes dans le coloris « Remplir l’herbier de jolies feuilles » (un coloris bien en phase avec le modèle, n’est-ce pas ?) et les mitaines dans le coloris « Contempler les nuages ».

Les chaussettes comme les mitaines se tricotent aux aiguilles 2.5 mm, tout en rond. Des orteils vers les mollets pour les chaussettes et des poignets vers les doigts pour les mitaines.

J’ai repris pour les deux le même motif de feuilles avec tiges, qui est très facile à faire. Sur les chaussettes, j’aime particulièrement ces tiges qui montent le long du pied et se terminent à différentes hauteurs tout autour de la cheville.

Les chaussettes sont disponibles en 3 largeurs de pied et en 8 pointures : 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42.

Les mitaines existent quant à elles en 3 tailles : S, M et L. La taille S peut convenir à des enfants.

Dans le cadre du partenariat avec (Vi)laines, si vous lui achetez la laine nécessaire pour réaliser ces modèles, il vous suffira de lui dire en commentaire que vous les voulez et je vous les enverrai gratuitement !  La boutique des (Vi)laines, c’est ici. Si vous achetez un écheveau de Chaussettes – à mon avis, c’est difficile de n’en acheter qu’un seul ! – vous pourrez demander soit le patron des chaussettes, soit celui des mitaines. Si vous achetez deux écheveaux, vous pourrez demander les deux. Sympa, non ?

Sinon, vous pouvez aussi retrouver ces deux patrons sur Ravelry, ici et ici.

Le nom de Cérès est aussi cher à mon coeur pour des raisons plus personnelles, car c’est cette déesse qui a donné son nom au village dont est originaire mon mari. Une statue de la déesse y a même été retrouvée.

Quant à la tasse de thé que vous voyez sur les photos des mitaines, elle fait partie d’un service en porcelaine de Limoges qui me vient de ma grand-mère, celle qui m’a appris à tricoter.

Comme vous le voyez, pour moi, créer un modèle c’est bien souvent aussi convoquer un souvenir, rendre hommage à une personne ou un lieu qui me sont chers…