Beaucoup

A l’automne dernier, je vous avais annoncé une série de modèles de chaussettes qui devait constituer un ebook de 6 modèles au final.

Les choses ont finalement pris plus de temps et seulement 2 modèles ont été publiés jusque-là, mais les 6 modèles sortiront bien les uns après les autres.

Voici donc le troisième : BEAUCOUP

Il s’agit de chaussettes à rayures, avec orteils, talons et bordure contrastante, ainsi qu’un motif de coeur sur l’extérieur de la cheville.

Il vous faut donc 3 couleurs de fil fingering à chaussettes pour les tricoter.

J’ai utilisé le fil Chaussettes fing de (Vi)laines dans les coloris « Le lait sur les lèvres » (blanc), « Contempler les nuages » (bleu) et « Gentil coquelicot nouveau » (rouge).

Les tailles vont du 2XS au XL pour la largeur du pied et du 25 au 45 pour la pointure. Il permet donc de faire des chaussettes pour enfant et pour adulte.Et vous pouvez même utiliser ce modèle et en faire des chaussettes plus masculines en ne faisant pas le coeur.

Elles se tricotent des orteils vers la cheville, avec un talon après coup. Il est possible de faire le motif de coeur soit en intarsia, soit en rebrodant le motif une fois les chaussettes finies. Toutes les techniques sont expliquées et des liens vers des vidéo sont fournis. Il n’y a donc aucune difficulté et ces chaussettes sont accessibles mêmes aux débutants.

Comme c’est mon 100e modèle publié sur Ravelry – mais oui, incroyable, non ? -, pour vous remercier de votre soutien pendant ces dernières années, j’ai décidé de vous offrir 25% de réduction sur tous mes modèles. Il suffit d’appliquer le code « 100patterns » sur Ravelry. Il est valable jusqu’au 16 février.

Le modèle des chaussettes Beaucoup.

Tous mes modèles sur Ravelry.

I’ll be pretty !

Un peu de couture, ça fait longtemps…

J’ai (un peu) cousu à l’automne dernier, mais je n’ai rien pris en photo, désolée.

Mais depuis le début de 2020, je me suis déjà cousu deux blouses. Et deux fois la même :

Il s’agit du modèle Be pretty de Atelier Scämmit.

Je l’ai donc réalisée dans deux tissus différents, mais de même type (une popeline légère) : un tissu Froufrou pour la bleue et un tissu Liberty pour la seconde.

Je n’ai pas fait les froufrous, car je ne suis pas fan de ce genre de détail, mais j’ai mis du passepoil sur la seconde.

J’aime beaucoup le résultat et ces blouses sont très agréables à porter. Elles prennent un peu de temps à faire, car les finitions sont soignées, mais cela vaut le coup de suivre pas à pas les explications et de s’appliquer.

Concernant les explications, elles sont complètes et bien détaillées, mais peut-être pas à la portée d’un débutant. Je trouve que les photos qui accompagnent les explications écrites sont trop petites et malheureusement faites sur un tissu sombre, ce qui fait qu’on ne distingue pas toujours très bien les différentes parties ou pièces de tissu.

J’ai aussi eu un souci avec la vidéo qui se trouve sur le site d’Atelier Scämmit. Le patron est en effet accompagné d’une vidéo censée aider sur les points difficiles. Or, les explications de la vidéo ne correspondent pas toujours au patron que j’ai imprimé et à ses explications, en particulier au sujet des manches. Dans la vidéo, par exemple, la fente en bas des manches se fait dans la couture, alors que sur le patron que j’ai, elle se fait en coupant dans le tissu. Les explications imprimées indiquent aussi de faire une couture anglaise pour fermer les manches, ce qui n’est pas le cas dans la vidéo. A mon avis, il s’agit d’une vidéo correspondant à une autre version (plus ancienne ?) du patron, mais de ce fait, son utilité est fortement réduite.

Ceci dit, je m’en suis quand même sortie sans problème – il m’a juste fallu un petit temps de réflexion lors de certaines étapes – et le résultat me plaît beaucoup. C’est d’ailleurs pour cela que j’en ai fait deux !

J’avais besoin de renouveler ma garde-robe en blouses. J’ai fait un bon pas, mais je n’ai pas l’intention de m’arrêter là…

Chaussons 2

L’an dernier, j’ai publié un mini ebook de 4 modèles de chaussons feutrés qui vous a, semble-t-il, bien plu.

J’avoue que j’ai moi-même beaucoup de plaisir à faire ces chaussons, je trouve ça vraiment amusant. J’ai recommencé quand l’automne est arrivé et plein de nouvelles idées de chaussons me sont venues. J’ai donc décidé de créer un volume 2 : Chaussons 2.

Ce volume 2 contient lui aussi 4 modèles et comme pour le premier, tous ces chaussons se tricotent des orteils vers le talon, sans couture (sauf la fermeture à glissière du 4e). Ils se tricotent d’abord en rond, puis en aller-retour.

Les pointures vont du 24/25 au 44/45, de quoi chausser toute la famille ! Et c’est d’ailleurs ce que j’ai fait :

– une paire pour mon fils (en vert évidemment !) :

– la même en rouge et blanc pour ma fille :

– des pantoufles pour mon mari :

– des salomés (oui, ç a s’appelle comme ça) pour ma maman :

– les mêmes pour moi (ben oui, j’ai aussi pensé à moi !):

– Et une dernière paire pour ma petite soeur :

Plusieurs de ces paires ont été offertes à Noël !

Pour les réaliser, c’est vraiment simple et il ne faut pas une grosse quantité de laine : 2 pelotes de Népal de Drops suffisent pour les plus petites tailles, jusqu’au 34/35 environ selon les modèles, et 3 pelotes pour les plus grandes tailles. Il vous faut aussi quelques mètres de couleur contrastante pour la bordure. Ces chaussons se tricotent aux aiguilles 6 mm, donc ça va très vite. Il vous faut aussi un crochet de 6 mm pour la bordure.

Pour les chaussons rayés (que j’ai surnommés « Le pied marin » !), il vous faudra 1 à 2 pelotes de chaque coloris.

Les voici avant feutrage. Cette étape peut faire un peu peur, si vous ne l’avez jamais fait, mais c’est vraiment très facile et tout est expliqué dans le modèle. En gros, vous n’avez qu’à mettre les chaussons dans votre machine à laver !

La Népal de Drops est idéale pour ce genre de projet. Elle est facile à tricoter, feutre bien et sa composition (65% de laine, 35% d’alpaga) vous assure un max de douceur et de chaleur pour vos pieds.

Le modèle qui vous demandera peut-être un peu plus de travail est celui des « Zippés », car il faudra coudre une fermeture à glissière après avoir feutré les chaussons. Mais rien de bien compliqué quand même…

Jusqu’au 31 janvier, Chaussons 2 et Chaussons ! sont à -25% de réduction. Profitez-en !

Avec leurs mains dessus leurs têtes

En décembre dernier, j’ai publié le modèle d’un col :

Avec leurs mains dessus leurs têtes

Aujourd’hui, j’ajoute aux explications celles du bonnet coordonné:

Cet ensemble col + bonnet pour enfant et adulte, se tricote en 4 couleurs (ou plus !), avec des mailles glissées, qui créent une texture particulière.

Le col est disponible en 3 tailles : S, M et L.

Le S correspond à un enfant de 2 à 6/8 ans, le M à un grand enfant ou un adolescent et le L à un adulte.

J’ai moi-même fait les 3 tailles (pour ma fille, mon fils et mon mari), en m’amusant à varier les combinaisons de couleurs ! Avec ce modèle, on peut vraiment s’amuser à choisir les couleurs et à les mixer.

Je les ai tricotés (comme le bonnet pour ma fille) en Karisma de Drops. Vous pouvez utiliser ce fil, qui existe dans de nombreux coloris, ou d’autres fils DK.

Le bonnet est, lui, disponible en 7 tailles, en fonction du tour de tête. Il convient lui aussi aux enfants comme aux adultes.

Libre à vous d’y ajouter un pompon…

Grâce au jeu des couleurs et des mailles glissées, c’est un ensemble très amusant à réaliser et plutôt rapide aussi. On peut tout à fait utiliser des restes, car il ne faut pas beaucoup de chaque coloris :

  • Pour le col :

– C1 : 55 (70/90) mètres.

– C2, C3 et C4 : 20 (30/40) mètres.

  • Pour le bonnet :

– C1 : 30 (35/35/40/40/50/60) mètres.

– C2, C3 et C4 : 20 (20/25/30/30/40/40) mètres.

L’ensemble est à 3 euros seulement (au lieu de 4.50 euros) jusqu’au 24 janvier :

 

Le nom de cet ensemble vient d’une chanson de Jean Ferrat, La Montagne:

[…] Avec leurs mains dessus leurs têtes

Ils avaient monté des murettes

Jusqu’au sommet de la colline […]

C’est une chanson qui évoque beaucoup de choses pour moi et dont on pourrait, à mon avis, appliquer le propos au tricot : on monte les mailles rang après rang pour arriver à faire un pull ou un col. C’est une question de patience et de temps. Et tricoter, c’est aussi une façon de résister à une industrie vestimentaire qui pousse à la consommation et au gaspillage.

 

Accrochons des guirlandes !

Ce blog n’est pas totalement à jour, mais voici mon dernier modèle, paru aujourd’hui sur Ravelry :

Guirlande (girls)

Guirlande est un joli pull féminin. Son empiècement rond est souligné d’une délicate guirlande formée de nopes et de festons en jersey envers.

Il se tricote de haut en bas, en rond et sans couture.

Guirlande est disponible en tailles 2-4-6-8-10-12 ans.

Il vous faudra 450 (500/600/675/750/850) mètres de fil DK. J’ai utilisé le fil Chamaille de Le Chat qui tricote (en coloris « rose de mai »), un fil qui malheureusement ne se fait plus…

Ce modèle a mûri dans ma tête depuis le printemps. J’avais une idée bien précise du résultat que je voulais obtenir et ce qui est formidable, c’est que ce pull est comme je l’avais imaginé ! J’en suis ravie et, cerise sur le gâteau, ma fille adore le porter !

La version adulte est en préparation…

En attendant, le patron pour enfant est à -20% jusqu’au 25 décembre !

Ressac top

Et voici mon tout dernier modèle :

Ressac top !

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un top court et à manches courtes. Il se tricote de haut en bas, sans couture. Des tours en jersey envers et en couleur contrastante viennent rythmer ce petit top, dont la bordure du bas est ornée de froufrous.

Il est disponible en tailles enfant et adulte : 2/4/6/8/10/12 ans pour les tailles enfant, et XS/S/SM/M/ML/L/XL/2XL/3XL pour les tailles adulte.

Il se porte avec une aisance positive d’environ 5 cm pour les tailles enfant et 6-7 cm pour les tailles adultes.

Il peut se porter aussi bien en petit pull d’été, sur une robe par exemple, qu’à la mi-saison, sur une chemise ou un tee-shirt à manches longues. Ou les deux !

J’ai fait le mien en (Vi)laines Champêtres, un nouveau fil sorti au début de l’été, juste au moment où je me demandais quel fil utiliser pour ma nouvelle idée de modèle… C’est un fil composé d’alpaga, de soie et de lin, ce qui le rend à la fois léger, doux, souple et très agréable à porter. J’ai choisi les coloris « Le smoothie de Princess Peach » en couleur principale et « Le plein de vitamines » pour les rayures contrastantes.

Celui de ma fille est en (Vi)laines aussi, mais en fil Chaussettes. Et les couleurs sont « Dessiner des aurores boréales » et « Pendant les vendanges ». Je trouve que ces deux couleurs rendent super bien ensemble et je suis vraiment contente de l’association que Marion m’a proposée.

C’est un top très facile et rapide à tricoter. Il n’y a que des mailles en jersey endroit ou envers et des augmentations. Je me suis beaucoup amusée à créer ces deux prototypes – et d’ailleurs, j’en ai un troisième qui est presque fini…

Si vous trouvez qu’il a un petit air de ressemblance avec le châle Ressac sorti au début de l’été, c’est normal. En fait, c’est en posant le châle que j’étais en train de faire sur moi, en dessous de mon cou, pour évaluer sa profondeur et voir le rendu, que je me suis dit que ça ferait aussi un top très sympa. Il a fallu que je me retienne très fort de ne pas le mettre aussitôt sur mes aiguilles !

Vous pouvez retrouver le Ressac top sur Ravelry dès aujourd’hui. Les tailles enfant et adulte sont dans le même modèle. Et il y a 20% de réduction jusqu’au 24 octobre !