Iroise

L’an dernier, à l’occasion du festival Le Fil de la Manche, Marion de (Vi)laines a créé le coloris « Les bras de Gertrude », un bleu dont je suis tout de suite tombée amoureuse. Ce n’est pas étonnant, vu que c’est du bleu, me direz-vous. Oui, mais c’est vraiment un très beau bleu, profond, mais pas sombre, et avec plein de jolies nuances plus claires.

J’ai donc immédiatement eu envie de me faire un gilet dans ce beau bleu. Et j’ai aussi eu envie de tester son fil « Rebelles » par la même occasion. Les deux (fil et couleur) vont d’ailleurs très bien ensemble.

Il m’a fallu un peu de temps pour parvenir à réaliser ce que j’avais en tête, puis pour écrire le modèle, mais enfin, il est là. Pile pour la nouvelle édition du Fil de la Manche !

C’est donc un nouveau partenariat avec (Vi)laines et j’en suis ravie !

Avec ses ondulations, ce bleu, ce jersey envers, ce modèle évoque la mer et ses vagues. Je l’ai nommé Iroise, d’après la mer du même nom. Un nom qui m’est resté en tête depuis ces années où j’écoutais la radio et où la météo marine me paraissait être une litanie poétique…

Comme vous pouvez peut-être mieux le voir sur cette image, il y a des lignes ondulées sur tout le corps, dos et devants, et juste une ligne au milieu de chaque manche.

La construction de ce gilet est assez originale – en tout cas, elle change de ce que j’ai l’habitude de proposer – puisqu’il se construit de bas en haut. On commence par tricoter le dos et les devants ensemble, puis on les laisse en attente pour tricoter les manches. On joint le corps et les manches au niveau des emmanchures – sans couture ni trou sous les bras ! – pour tricoter enfin l’empiècement en faisant un raglan modifié. Il ne reste alors plus qu’à relever les mailles des bordures du devant avec les boutonnières.

Le motif est constitué de mailles glissées et décalées un rang sur deux (comme des torsades, mais qu’on peut réaliser sans aiguille à torsade), sur fond de jersey envers. Il n’est pas compliqué et tout est expliqué dans le modèle.

C’est un gilet qui se porte assez court et ajusté ; il convient parfaitement à la mi-saison. J’ai déjà porté le mien (et pas seulement pour faire les photos) et je l’adore !

Les tailles vont du XS au XXL. Pour le réaliser, il faut 950 (1000/1100/1200/1300/1350) mètres de fil sport et 6 boutons.

J’y ai mis les boutons de Camelir que j’avais achetés l’an dernier au festival Les Estivales de la laine :

Et comme ça, vous voyez aussi le motif d’un peu plus près…

Mon gilet a été exposé sur le stand de Marion / (Vi)laines au Fil de la Manche.

Vous pouvez maintenant le retrouver sur Ravelry :

Vous pouvez aussi avoir le modèle gratuitement si vous achetez à Marion la laine correspondante !

Bon, maintenant que je me suis tricoté plein de gilets, il va aussi falloir que je me fasse quelques pulls, non ?

2 réflexions au sujet de « Iroise »

Répondre à atelierdesglenettes Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s