Nigelle

Comme je l’écrivais dans mon précédent article, plusieurs modèles sont sortis en février, que je ne vous ai pas encore présentés. Deux ont été publiés à l’occasion de la Fête de la laine, qui a eu lieu à Malakoff (près de Paris), les 12 et 13 février. Je ne pouvais pas y être, mais j’étais quand même un peu là, grâce à mes modèles, présentés sur deux stands de teinturières.

L’un de ces deux modèles est Nigelle.

Un gilet court (mais qui peut être long aussi) et tout en dentelle, avec une profonde encolure en V et des manches amples. J’ai eu l’idée de ce modèle lors du voyage qui m’a menée au salon Knit Eat de Lyon en octobre 2021. J’y ai donc cherché les fils qui pourraient convenir. J’avais une idée bien précise en tête: un fil mohair et soie, mais avec des speckles. J’ai trouvé mon bonheur sur le stand des Petits points parisiens dont j’avais déjà eu la chance de visiter la boutique parisienne plusieurs années auparavant. Que ce soit au salon ou à Paris, j’ai été très bien reçue et conseillée par Anne, dont le travail sur les couleurs est de toute beauté, particulièrement sur les fils mohair et soie.

Je n’ai pas attendu longtemps après mon retour à la maison pour mettre ce fil sur mes aiguilles et tricoter ce gilet. Il est exactement comme je l’avais imaginé.

J’avais en tête un gilet de fête, à porter sur une robe de soirée – et j’ai d’ailleurs porté ce gilet pour les fêtes de fin d’année. Je peux vous dire qu’il est bien chaud et moelleux, tout en étant très léger. C’est un régal à porter et je n’ai eu que des compliments.

Sa légèreté vient du fil utilisé: un fil mohair (72%) et soie (28%) tricoté en double. Il en faut donc une certaine quantité, entre 1450 et 2400 mètres en fonction de la taille. Le modèle comprend 10 tailles, de 80 à 125 cm de tour de poitrine.

Nigelle se tricote de haut en bas, en commençant par l’encolure et le raglan. Des augmentations tout en haut des manches permettent de leur donner une belle ampleur. Les manches sont ensuite laissées en attente pour tricoter le corps. Vous avez deux options : un gilet court, comme celui que j’ai fait, ou un gilet plus long, pour un aspect plus cosy. Le bas du corps est souligné par une large bande côtes torses. Les manches sont alors tricotées tout droites, puis resserrées aux poignets.

A la fin, un icord est tricoté tout au long des bords du devant et de l’encolure. C’est cet icord qui forme les boutonnières (5 pour la version courte et 9 pour la version longue).

Le motif de dentelle est très facile à retenir. Néanmoins, il est entièrement expliqué par diagramme, pour toutes les tailles et toutes les parties du gilet (devants, manches et dos). Si vous préférez, ou si vous êtes déjà aguerri au tricot de dentelle, je donne aussi le motif de base et vous n’avez plus qu’à suivre les répétitions et les augmentations du raglan.

Au final, vous obtiendrez un superbe gilet, qui fera beaucoup d’effet et qui sera surtout très agréable à porter.

Comme d’habitude, vous pouvez le retrouver sur Ravelry, Payhip et Lovecrafts. N’oubliez pas de me taguer si vous le publiez sur les réseaux sociaux, Facebook ou Instagram, ça me fait toujours plaisir de voir vos réalisations de mes modèles…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s