Septentrio

Aujourd’hui, je vous emmène vers le nord !

(Quoique, avec les températures actuelles, pas besoin de se déplacer pour s’y croire…)

Septentrio est le nom de mon nouveau modèle de pull.

Un modèle inspiré des pulls nordiques, avec un empiècement rond en jacquard. Ce type de pull a la côte en ce moment et ces derniers temps ont vu paraître plusieurs modèles de ce type. Avec souvent des empiècements très colorés et des motifs très travaillés.

Je voulais m’inspirer de ces modèles, mais pas les copier, bien au contraire ! Mon idée était de reprendre l’esprit de ces pulls nordiques, tout en les épurant, en les modernisant et en les simplifiant.

J’ai donc créé les pulls Septentrio pour enfants et pour femme.

J’ai d’abord commencé par le pull destiné à mon fils, qui ayant pas mal grandi ces derniers temps, m’a dit avoir bien besoin d’un nouveau pull. Cela m’a bien réjouie et surtout c’était l’occasion parfaite pour mettre sur mes aiguilles ce design que j’avais en tête depuis un moment.

Les pulls Septentrio se tricotent de haut en bas, en commençant par l’encolure, avec un empiècement rond et un motif de jacquard très simple sur l’empiècement. Les instructions sont données pour faire ce motif en trois couleurs, mais vous pouvez n’en choisir qu’une ou deux, si vous préférez. Ces motifs sont expliqués par diagramme; ils sont parfaits pour écouler des restes de laine.

Après l’empiècement, on sépare les manches et le corps, qu’on tricote séparément toujours en rond.

La version femme intègre quelques rangs raccourcis en haut du dos. Elle est aussi conçue avec un corps moins long que pour les enfants.

Septentrio se tricote en laine DK, aux aiguilles 3,5 et 4 mm.

Le pull de mon fils a été tricoté en taille 14 ans (il est encore un peu grand, mais je prévois une poussée de croissance !), et en Karisma de Drops. Un fil que j’avais en stock depuis un moment, en prévision justement d’un pull pour mon fils. Pour les coloris contrastants, j’ai aussi puisé dans le stock.

Pour ma fille, j’ai testé un nouveau fil que je ne connaissais pas encore : Ramble de Willow and Lark (100% laine). Je suis ravie de cet essai: cette laine est très agréable à tricoter et vraiment douce. En plus, les couleurs sont sympas, notamment le bleu choisi en couleur principale.

Et pour moi, j’ai choisi des Chaussettes DK de (Vi)laines en fil principal, coloris « Les tentacules d’Ursula », et pour les coloris contrastants, j’ai puisé dans un lot de mini gradient de Laines de Joa. une teinturière dont j’ai découvert récemment le travail. Si vous ne la connaissez pas encore, allez découvrir son site; elle fait de très belles choses, dans des fils qu’on ne trouve pas partout.

Ce lot de gradient porte un très joli nom : « De l’espoir des grandes forêts ». C’est un dégradé dans les tons bleus-verts, dont je n’ai pris qu’une partie et que j’ai tricoté en double, puisque c’est un fil fingering. L’association du bleu sombre et du motif en dégradé de bleu-vert me plaît beaucoup !

Comme d’habitude, il y a une jolie réduction sur ces modèles à l’occasion de leur sortie, soit 20% jusqu’au 25 mars, avec le code « Septentrio », qui marche à la fois sur Ravelry et sur Payhip.

Et si vous achetez à la fois la version enfants et la version femmes sur Ravelry, l’un des deux est à moitié prix.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s